Archives pour la catégorie Le Bar à Vrac, un lieu unique

JE RECHERCHE PARTENAIRE(S) POUR LE BAR A VRAC

NB

J’ai ouvert le Bar à Vrac en juin 2015 aux Réformés dans un superbe local, hôtel hausmanien à la façade classée, lieu à fort potentiel dans lequel je développe depuis une épicerie locale et bio zero waste et un café-resto vegan et terroir. Le Bar à Vrac s’inscrit peu à peu dans le paysage, il compte désormais ses fidèles tant dans l’épicerie qu’au resto, agrandit sa clientèle chaque mois, augmentant progressivement son chiffre d’affaires.

Son développement pourrait être bien plus rapide et bien plus conséquent si l’énergie que j’y mets était multipliée par deux ! Après huit mois d’activité, j’envisage donc de trouver un-e partenaire.

Ce partenariat peut revêtir plusieurs formes :

1. Un-e partenaire qui s’inscrive résolument dans le modèle que j’ai créé et qui veuille le développer avec moi en y créant son emploi.

Dans ce cas idéal, je recherche non pas un spécialiste monotâche de la restauration ou de l’épicerie mais quelqu’un qui, comme moi, soit exigeant, aime varier les missions et travailler sur l’ensemble des aspects, désireux d’apprendre, énergique, équilibré et joyeux, tout en étant complémentaire en termes de compétences, c’est à dire plus pragmatique, ordonné, rigoureux et gestionnaire que je ne le suis… Complémentarité qui peut s’ajuster : je crois en l’évolution et l’apprentissage permanents. Idéalement aussi, cette personne est dotée d’allocations chômage ou de toute autre ressource lui permettant de tenir une année dans l’attente de pouvoir se rémunérer (je ne me paie pas à l’heure actuelle). Un apport personnel serait bien sûr un plus.

2. Une offre de produits et/ou services complémentaire de l’offre du Bar à Vrac – mais dans le même esprit – qui puisse trouver sa place au sein du local du Bar à Vrac, en mutualisant coûts, communication, vente, entretien : producteur, artisan, fabricant, créatif(ve) animant des ateliers.

Si vous êtes intéressé-e, je vous invite à visiter le site et la page Facebook du Bar à Vrac, à venir aussi voir la boutique et le resto, mais à me contacter dans un premier temps exclusivement par email à nb@legerlocal.org en m’expliquant ce que vous recherchez, pourquoi le Bar à Vrac vous intéresse et en me communiquant tous les éléments que vous jugerez utile. Je vous proposerais une rencontre en fonction de ces éléments. C’est une question de gestion de temps et d’énergie !

 

Nathalie – Le Bar à Vrac, 65, allée Léon Gambetta, 13001 Marseille http://www.baravrac.comhttps://www.facebook.com/baravracmarseille/?ref=hl

Bonne année 2016

Chers amis et clients,

2015_11 BAR A VRAC-45Le Bar à Vrac vous présente ses meilleurs vœux de santé, d’amour et de sobriété heureuse pour cette année 2016, avec l’espérance que le contexte social, économique et politique prenne aussi une tournure plus positive.

Le festival Portes Ouvertes Consolat/Hauts de Canebière au BAR A VRAC

fish fish fish2

 

Cette année le festival Portes Ouvertes Consolat/Hauts de Canebière s’enrichit d’un nouveau lieu phare avec le Bar à Vrac qui présente le regard particulier d’un marseillais d’adoption sur sa ville: Amit Mendelsohn.

Vous pourrez découvrir cette belle et attachante exposition ainsi que rencontrer l’artiste tout au long du week-end.

Le Bar à Vrac restera ouvert vendredi  et samedi jusqu’à 21h.

Vendredi soir : vernissage à partir de 19h;

Samedi soir : apéro autour d’une surprise culinaire proposée par l’association Les Gourmandises

Dimanche, le Bar à Vrac sera ouvert de 11h à 17h.

A 11h, nous accueillerons un concert surprise dans le cadre des Impromptus du festival, et la chasse au trésor passera par là…

Vous pourrez découvrir en même temps l’exposition de l’association Carrément Tango, notre voisine du dessous, et participer, avant ou après un verre au Bar à Vrac, à l’un des  ateliers d’initiation au tango offerts ce week-end.

Génèse du Bar à Vrac

Marseille est-elle vouée à rester la ville battant des records de production de déchets ? Pas forcément… Une entrepreneuse marseillaise vous propose de relever le défi de la consommation de produits courants sans emballages jetables.

 

Déjà fondatrice de l’association 2L Léger&Local qui, depuis 2010, œuvre en faveur de la réduction des déchets à la source à travers le conseil et la sensibilisation des producteurs, distributeurs, commerçants et autres professionnels, Nathalie Boudé ouvre les portes du « Bar à Vrac » le 11 juin, en centre ville de Marseille, dans le bel immeuble classé du 65 allée Léon Gambetta.

Le Bar à Vrac signifie…

Un commerce 100% sans emballages jetables… où l’on trouvera des produits locaux de qualité - produits alimentaires, d’hygiène et d’entretien – dont beaucoup de produits bio à des prix accessibles, vendus à la quantité choisie et au poids, dans des emballages réutilisables consignés, ou dans ceux que les clients apporteront avec eux…

Le premier bar-épicerie en France où l’on pourra faire remplir ses bouteilles au comptoir de vins, de jus, mais aussi de sodas et de bières fraîches…

Un lieu convivial où faire ses courses avec plaisir au milieu des couleurs, des saveurs et des matières brutes, mais aussi un lieu où s’arrêter se retrouver, discuter autour d’un verre et de gourmandises saines…

L’innovation et l’utilité sociale et environnementale, dans un cadre convivial : en bref, une sensibilisation joyeuse !

De l’urgence d’agir sur le pourtour méditerranéen

Le savez-vous ? La Mer Méditerranée est la mer la plus polluée au monde par les particules de plastique, selon les premiers résultats de l’expédition TARA Méditerranée1 qui confirme des études réalisées en 2011-2012. Les concentrations de plastique y sont du même ordre de grandeur que dans ce que l’on appelle désormais le 7ème continent (« big garbage patch » du Pacifique Nord), allant «jusqu’à 500.000 particules de plastique par kilomètre carré». Une pollution massive qui provient des emballages2 et sacs plastiques des grandes villes telles que Naples, Beyrouth et… Marseille !

Pour stopper cette œuvre de destruction massive de l’écosystème méditerranéen, partie intégrante du patrimoine de notre région, il nous faut en finir avec les sacs plastiques – la Corse en a bien interdit l’usage – et remettre au goût et exigences du jour le recours à la consigne et à la vente en vrac. En effet, la réutilisation des emballages est le seul moyen au coût énergétique le plus faible, de rallonger le cycle de vie de quantité de matières dont très peu sont effectivement recyclées.

Le Bar à Vrac propose ainsi de replacer au centre la valeur fondamentale du produit et en périphérie de celui-ci la valeur d’usage des emballages.

Le Bar à Vrac : un lieu particulier et un projet soutenu

L’épicerie a pris place dans une ancienne salle à manger d’apparat en moulures et boiseries d’époque. Le café-dégustation se trouve à l’étage avec vue imprenable sur la Canebière. L’ensemble du mobilier, en bois brut (et pour partie en bois de récup) a été fabriqué sur place bénévolement par Amit Mendelsohn, ancien architecte, designer et photographe. De la même façon, les illustrations murales, sur comptoir et tables ainsi que les supports graphiques ont été réalisés par un jeune talent BD/Illustration, Johan Dupuis. Nombreuses sont les personnes qui ont apporté leur pierre à cette création lancée avec très peu de moyens : on retrouve leurs noms en entrant sur les murs du Bar à Vrac.

Le Bar à Vrac travaille en partenariat direct avec une trentaine de producteurs locaux plus la Plateforme Paysanne Locale, la SCOP Epice, et pour compléter l’offre, un grossiste de produits bio, le Relais Vert.

Le projet a été financé grâce aux contributeurs individuels, aux prêts personnels NACRE et Initiative Marseille Métropole, ainsi qu’au prêt bancaire de la coopérative financière de la NEF.

Le Bar à Vrac : épicerie et dégustation de 10h à 19h

Ouvert de 10h à 19h du mardi au vendredi et de 9h30 à 14h le samedi côté épicerie, le Bar à Vrac proposera également tout au long de la journée de la petite restauration saine et goûteuse pour accompagner la dégustation de boissons : planchette de charcuterie et fromage, bocaux de salade composée et de fruits frais, desserts, petits gâteaux, plus toutes les gourmandises présentes dans l’épicerie.

Le Bar à Vrac, 65, allée Léon Gambetta, 13001 Marseille – nb@legerlocal.org – Tél. 09 73 60 95 25

NB2L est membre du Réseau Vrac porté par Zéro Waste France. L’association organise actuellement un Tour de France des solutions vrac avec arrêt à Marseille le 11 mai : infos Fanny Berlingen +33 (0)6.81.19.65.61 LinkedIn : fr.linkedin.com/in/fannyberlingen Twitter : @FannyBerlingen

XfJ2_ohn

1http://www.20minutes.fr/planete/1486831-20141124-tara-revele-

flyer ouverture Bar à Vrac 001

 

Le Bar à Vrac dans La Provence Echo Planète

http://www.echoplanete.com/pratique/bonnes-adresses/creation-du-1er-commerce-sans-emballage-de-marseille/

Création du 1er commerce sans emballage jetable de Marseille

19.12.2014 / Bonnes adresses / Source : 2L Léger&Local

6243916554_2323c7837f_b

contributionMarseille est-elle vouée à rester la ville battant des records de production de déchets ? Pas forcément… Une entrepreneuse marseillaise vous propose de relever le défi de la consommation de produits courants sans emballages jetables.

Déjà fondatrice de l’association 2L Léger&Local qui, depuis 2010, œuvre en faveur de la réduction des déchets à la source à travers le conseil et la sensibilisation des producteurs, distributeurs, commerçants et autres professionnels, Nathalie Boudé prépare aujourd’hui l’ouverture du Bar à Vrac dans le centre ville.

Le Bar à Vrac signifie : un commerce 100% sans emballages jetables où l’on trouvera des produits locaux de qualité – produits alimentaires, d’hygiène et d’entretien – à des prix accessibles, vendus à la quantité choisie et au poids, dans des emballages réutilisables consignés, ou dans ceux que les clients apporteront avec eux. Le premier bar-épicerie en France où l’on pourra faire remplir ses bouteilles au comptoir de vins, de jus, mais aussi de sodas et de bières fraîches.Un lieu convivial où faire ses courses avec plaisir au milieu des couleurs, des saveurs et des matières brutes, mais aussi un lieu où s’arrêter se retrouver, discuter autour d’un verre et de gourmandises saines.

L’innovation et l’utilité sociale et environnementale, dans un cadre convivial : en bref, une sensibilisation joyeuse !

De l’urgence d’agir sur le pourtour méditerranéen

Le savez-vous ? La Mer Méditerranée est la mer la plus polluée au monde par les particules de plastique, selon les premiers résultats de l’expédition TARA Méditerranée qui confirme des études réalisées en 2011-2012. Les concentrations de plastique y sont du même ordre de grandeur que dans ce que l’on appelle désormais le 7ème continent (« big garbage patch » du Pacifique Nord), allant «jusqu’à 500.000 particules de plastique par kilomètre carré». Une pollution massive qui provient des emballages et sacs plastiques des grandes villes telles que Naples, Beyrouth et… Marseille !

Pour stopper cette œuvre de destruction massive de l’écosystème méditerranéen, partie intégrante du patrimoine de notre région, il nous faut en finir avec les sacs plastiques – la Corse en a bien interdit l’usage – et remettre au goût et exigences du jour le recours à la consigne et à la vente en vrac. En effet, la réutilisation des emballages est le seul moyen au coût énergétique le plus faible, de rallonger le cycle de vie de quantité de matières dont très peu sont effectivement recyclées.

Le Bar à Vrac propose ainsi de replacer au centre la valeur fondamentale du produit et en périphérie de celui-ci la valeur d’usage des emballages.

A quand l’ouverture du Bar à Vrac ?

Il suffit de 2000 personnes donnant 10€ chacune, sur les quelques 860 000 habitants de Marseille, pour atteindre l’objectif et faire de ce projet une réalité pour 2015. Relevez le défi ! Pour toutes informations complémentaires, rendez-vous sur le site baravrac.com et contactez Nathalie Boudé.

Crédits photo : Salon EMBALLAGE

Lire aussi :