LE BAR A VRAC VOUS ACCUEILLE DU MARDI AU SAMEDI A MARSEILLE, EN HAUT DE LA CANEBIERE

july 012 050Le Bar à Vrac est situé très exactement au 65, allée Léon Gambetta, dans le 1er arrondissement de Marseille, métro et tram Réformés-Canebière, et vous accueille :

- du mardi au vendredi, de

10h à 14h30 & de 16h00 à 19h00

- le samedi de 10h à 18h

 

Le Bar à Vrac est une épicerie et un bar-restaurant de produits locaux et bio sans emballages jetables, où vous pouvez vous procurer une large gamme de produits alimentaires, d’hygiène et d’entretien en vrac et/ou en consigné. Vus êtes donc chaleureusement invités à apporter vos sachets, bouteilles, bidons, boites etc… à remplir sur place. En cas d’oubli, le temps de changer vos habitudes, pas de panique, nous avons  des sachets et des contenants consignés.

Au Bar à Vrac, on trouve :

- Les produits secs basiques bio et locaux autant que possible, tels que céréales et légumineuses, pâtes, fruits secs, graines, céréales de petit déjeuner, sucres, farines, épices;

-  Les  huiles, vinaigres, sauce soja bio;

- Les purées d’oléagineux (amandes, noisettes, sésame pur faire vos préparations;

- Un large assortiment de gâteaux secs salés et sucrés bio et locaux ainsi que des olives de Provence et de Grèce;

- Des confitures et des jus de fruits bio;

– Des vins (Bouches du Rhône et Gard), des bières (Marseille et Miramas), et des alcools marseillais;

- Des sirops de Vitrolles et des sodas maison (cola, tonic, thé pêche);

- Des thés, du café, du cacao et du chocolat issus du commerce équitable;

- Des bonbons et des friandises bio;

- Des yaourts et petits chèvres de la Tour des Pins à Marseille et des fromages régionaux;

- Des fruits et légumes, des fleurs comestibles, de la charcuterie du Ventoux, du Lubéron et de Camargue (taureau) sur commande (si vous souhaitez recevoir le listing des produits sur commande, adressez un mail à contact@legerlocal.org);

- Des savons du Sérail & de la Seyne sur Mer; des shampoings secs irrésistibles d’une artisane française ou liquide de Rampal-Patou;

- De la lessive, du liquide vaisselle et du produit multi-usage d’Ekibio (Ecodoo) du sud de l’Ardèche; du savon noir, du vinaigre ménager, du bicarbonate  et percarbonate

C’est un lieu convivial où faire ses courses avec plaisir au milieu des couleurs, des saveurs et des matières brutes, mais aussi un lieu où s’arrêter se retrouver, discuter autour d’un verre et de gourmandises saines (Voir notre article Restauration)…

L’innovation et l’utilité sociale et environnementale, dans un cadre convivial : en bref, une sensibilisation joyeuse !

Le Bar à Vrac dans La Provence Echo Planète

http://www.echoplanete.com/pratique/bonnes-adresses/creation-du-1er-commerce-sans-emballage-de-marseille/

Création du 1er commerce sans emballage jetable de Marseille

19.12.2014 / Bonnes adresses / Source : 2L Léger&Local

6243916554_2323c7837f_b

contributionMarseille est-elle vouée à rester la ville battant des records de production de déchets ? Pas forcément… Une entrepreneuse marseillaise vous propose de relever le défi de la consommation de produits courants sans emballages jetables.

Déjà fondatrice de l’association 2L Léger&Local qui, depuis 2010, œuvre en faveur de la réduction des déchets à la source à travers le conseil et la sensibilisation des producteurs, distributeurs, commerçants et autres professionnels, Nathalie Boudé prépare aujourd’hui l’ouverture du Bar à Vrac dans le centre ville.

Le Bar à Vrac signifie : un commerce 100% sans emballages jetables où l’on trouvera des produits locaux de qualité – produits alimentaires, d’hygiène et d’entretien – à des prix accessibles, vendus à la quantité choisie et au poids, dans des emballages réutilisables consignés, ou dans ceux que les clients apporteront avec eux. Le premier bar-épicerie en France où l’on pourra faire remplir ses bouteilles au comptoir de vins, de jus, mais aussi de sodas et de bières fraîches.Un lieu convivial où faire ses courses avec plaisir au milieu des couleurs, des saveurs et des matières brutes, mais aussi un lieu où s’arrêter se retrouver, discuter autour d’un verre et de gourmandises saines.

L’innovation et l’utilité sociale et environnementale, dans un cadre convivial : en bref, une sensibilisation joyeuse !

De l’urgence d’agir sur le pourtour méditerranéen

Le savez-vous ? La Mer Méditerranée est la mer la plus polluée au monde par les particules de plastique, selon les premiers résultats de l’expédition TARA Méditerranée qui confirme des études réalisées en 2011-2012. Les concentrations de plastique y sont du même ordre de grandeur que dans ce que l’on appelle désormais le 7ème continent (« big garbage patch » du Pacifique Nord), allant «jusqu’à 500.000 particules de plastique par kilomètre carré». Une pollution massive qui provient des emballages et sacs plastiques des grandes villes telles que Naples, Beyrouth et… Marseille !

Pour stopper cette œuvre de destruction massive de l’écosystème méditerranéen, partie intégrante du patrimoine de notre région, il nous faut en finir avec les sacs plastiques – la Corse en a bien interdit l’usage – et remettre au goût et exigences du jour le recours à la consigne et à la vente en vrac. En effet, la réutilisation des emballages est le seul moyen au coût énergétique le plus faible, de rallonger le cycle de vie de quantité de matières dont très peu sont effectivement recyclées.

Le Bar à Vrac propose ainsi de replacer au centre la valeur fondamentale du produit et en périphérie de celui-ci la valeur d’usage des emballages.

A quand l’ouverture du Bar à Vrac ?

Il suffit de 2000 personnes donnant 10€ chacune, sur les quelques 860 000 habitants de Marseille, pour atteindre l’objectif et faire de ce projet une réalité pour 2015. Relevez le défi ! Pour toutes informations complémentaires, rendez-vous sur le site baravrac.com et contactez Nathalie Boudé.

Crédits photo : Salon EMBALLAGE

Lire aussi :

MERCI DE VOTRE SOUTIEN

Je me ferais une joie d’inscrire vos noms en toutes lettres sur le mur du Bar à Vrac dans l’ordre d’arrivée de vos contributions… de votre côté pensez à laisser vos coordonnées pour recevoir vos contreparties !

Vendredi 5 décembre 2014, jour 1. Sylvie Bancilhon, Amit Mendelsohn, Johan Dupuis, Jean-Christophe Robert, Jérémy Lafontaine, Laura Caniot, Agnès Janin, Marianne Domergue, Jacques Mellon, Pierre-Rémy Blot, Jérôme Lelong;

6/12. Anaïs Berrube, Angélique Gaulard, Nicolas Milhaud, Dominique Jouan;

7/12. Fanny Boutard, Renaud Duret, Christine Souverville, Alexis Madelénat, Claire Carré Gherrat;

8/12. Claire Rondeleux, Carine Defix, Denis Fiorile, Amelina Ugidos; Coline Ruttyn; Christine Souverville; Régine Bertholon;

10/12. Adina Alexandru, Eva Chevallier-Kauzel, Magali Pernin, Suzy Benayoun, Jean-Pierre Goretta, Lili Dupuis, Paul Cohen, Jean Audoin, Guy Marigot;

11/12. Andréa Roche, Chantal Etienne (Talou); Christiane Garnier-Viallet;

13/12. Manon Reynaud, Claire Dumont, Roger Dumont;

15/12. Alice Wesling;

16/12. Théo Jacquet, Avner Shaham;

17/12. Stéphane Picq;

18/12. Carole Thomas, Séverine Queroy, Céline Jouenne, Clémentine Thierry, Grégory Cohen Solal;

19/12. Floriane Rieu, Pierre Barthélémy, Philippe Oswald;

22/12. Nathalie Coi;

24/12. Aline Cezerac;

28/12. Daniel Richomme, André Ruiz, Marie-Laurence Boudé, Ute Nichols, Colette Vié, Michelle Dumousseau, Jeanine Belet;

31/12. Geneviève et François Finelle;

3/01/2014. Nathie Albeau; Guillaume Dupuis;

4/01. Philippe Michaud;

6/01. Mylène Azoulay;

8/01. Monika Schrod;

9/01. Magali Leduc;

12/01. Sylène Alaoui, Edem et Emilie;

14/01. Magali Bliss;

15/01. Romain Ugarte;

17/01. Philippe Maréchal, Elefteria Xypolitas;

19/01. Sylvie Hernandez, Marlène Steib;

23/01. Mikaël Schneider, Sylvie Darmon;

24/01. Myrine Perrin, Aurélien Maurin;

29/01. Fanny Allorent;

30/01. Marie-Martine Felts;

31/01. Arlette Fabregoule;

2/02. Lidia Salazar-Dias;

12/02. Pommette;


 

-

Jour 1: L’émotion du lancement du crowdfunding

Je commence ce blog, ce vendredi 5 décembre, avec l’incroyable émotion que me procurent vos premiers encouragements, messages de soutien, félicitations, propositions de diffusion, et vos premières contributions si généreuses, spontanées, réactives. Je le dis, le redirais encore et encore : MERCI DU FONDS DU COEUR. A mes amies parmi les plus proches et les plus chères qui me suivent dans tous mes efforts pour faîre naître ce qui me tient à coeur, à mes copains et copines rencontrés à travers Inter Made, à vous que je n’ai fait que croiser dans des évènements, et enfin à ceux que je ne connais pas personnellement. Je vais démarrer dès aujourd’hui, sur ce blog, en page d’accueil, la liste de celles et ceux qui, quel que soient leurs revenus, donnent ce qu’ils peuvent pour aider au lancement de ce commerce. J’enrichirirais cette liste au fur et à mesure des contributions, de façon à pouvoir bientôt l’afficher sur les murs du Bar à Vrac.